Miloszewski Zygmunt

Te souviendras-tu de demain ? - Zygmunt Miloszewski




Te souviendras-tu de demain ? 

 




 



Te souviendras-tu de demain ? - Zygmunt Miloszewski Résumé Editeur : Ludwik et Grazyna ont à nouveau trente ans. Après une rencontre dévorante, plus rien ne peut les séparer. Ou presque. Car les jeunes amoureux ont également l’expérience d’une vie commune longue d’un demi-siècle. Jusqu’à hier, ils vivaient en 2013 et approchaient les quatre-vingts ans. Or, pour des raisons obscures, le lendemain du 50e anniversaire de leur rencontre, le couple se réveille en 1963, jeune et beau, avec en prime les souvenirs de leur passé. Cependant la Pologne dans laquelle ils se trouvent n’est plus celle qu’ils ont connue. La Seconde Guerre mondiale est certes passée par là, mais leur patrie a désormais entamé une union de force… avec la France ! Bien décidés à ne pas tomber dans la routine et commettre les mêmes erreurs, Ludwik et Grazyna s’ouvrent à des aventures nouvelles. Mais leur amour résistera-t-il à cette seconde vie ?

Après ses différents thrillers, Zygmunt Miloszewski revient avec un roman totalement différent. J’étais donc curieuse de découvrir ce qu’il avait pu nous concocter.

Dès les premières phrases, le ton est donné, on y retrouve l’humour pince-sans-rire de l’auteur que j’affectionne énormément et qui fait que l’on se retrouve souvent à tourner les pages le sourire aux lèvres.

J’ai beaucoup aimé le postulat de départ de cette intrigue.
Imaginez-vous à près de 80 ans, vous retrouver cinquante ans plus tôt à l’âge de trente ans donc, mais dans un contexte politique et social totalement différent de ce que vous avez vécu.
C’est ce que vont vivre Ludwik et Grazyna dans une Varsovie qu’ils ne reconnaissent plus et, de fait, dans des situations différentes.
Une deuxième vie s’offre à eux, mais feront-ils les mêmes choix que la première fois tout en sachant où cela les a menés, c’est toute la problématique du roman.

Mais là où le bât blesse, c’est qu’en temps que lectrice française, n’ayant jamais mis les pieds à Varsovie et ne connaissant que très peu la politique de la Pologne, j’ai eu beaucoup de mal à visualiser toutes les différences que remarquaient les personnages. Que tel ou tel édifice n’existe plus dans cette nouvelle réalité et que d’autres se soient construits à leur place ne m’a rien évoqué, pareil au niveau de la politique. Et c’est vraiment dommage car, du coup, certains de ces passages m’ont paru très longs.

Heureusement, les personnages de Ludwik et Grazyna sont suffisamment attachants pour que l’envie d’aller au bout du roman soit bien présente et savoir ainsi comment va évoluer « leur deuxième vie » et surtout leur histoire d’amour ; sans oublier comme je le disais au début, le style plein de mordant de l’auteur qui fait aussi la différence.

Vous l’aurez compris un avis un peu mitigé, pas par rapport à l’histoire proposée par Zygmunt Miloszewski, bien au contraire, mais par rapport à ma méconnaissance de la Pologne et de la ville de Varsovie en particulier.


Te souviendras-tu de demain ? - Parution septembre 2019. Fleuve Editions 
Traduction : Kamil Barbarski 

 Du même auteur Biographie, chronique, interview

 
 
Go to top