Shepard Zoé

 Maggie Exton - Zoé Shepard




Maggie Exton

 

 
 
 




Maggie Exton - Zoé ShepardRésumé éditeur :
Depuis des mois, Baltimore ne respire plus. Un serial killer surnommé « le Cinéphile » assassine des femmes qu’il embaume, avant de les grimer en Grace Kelly. Mais tout s’emballe quand disparaît Maggie Exton, l’épouse du chef de cabinet adjoint de la Maison-Blanche.
Ils seront trois à mener l’enquête : Thomas Lynch, un flic qui compense sa mauvaise humeur par une consommation excessive de donuts ; Jack Miller, un ex du FBI trompé par sa femme et reconverti en détective privé ; Peter, un geek misanthrope à l’intelligence supérieure. Jamais ils n’auraient imaginé jusqu’où l’affaire les mènerait. Car à l’heure du Patriot Act, l’Amérique se noie. Surveillance de masse, guerre contre le terrorisme, cybertechnologies… La fin justifie les moyens et la CIA ne recule devant rien. Surtout pas devant l’innommable.


J’ai adoré la mise en place de ce roman et notamment les trois personnages principaux. Que ce soit Thomas, Jack ou encore Peter, ces trois-là, qui ne se connaissaient pas avant cette affaire, vont former une belle équipe. Leurs dialogues sont souvent parsemés de touches d’humour et dans l’atmosphère assez lourde du roman, cela apporte beaucoup de fraîcheur.

Le thème du serial killer est loin d’être nouveau, mais il est, ici, traité de manière assez différente, car il va nous emmener beaucoup plus loin que ce que l’on pouvait imaginer en ouvrant le livre.

Une intrigue plus politique va se mettre en place et même si elle est intéressante à suivre, j’avoue que certains passages se sont révélés un peu lourds, beaucoup trop d’explications, par moments, qui font que l’on perd un peu le rythme.

Zoé Shepard en profite pour faire une critique de la politique américaine et notamment de la CIA. On ne peut que souligner le nombre de recherches qu’elle a du faire pour nous rendre un récit aussi détaillé.

Elle met également à mal le FBI avec le personnage de Lewis, une vraie caricature, ce qui ne manque pas de piquant. Ses échanges avec Lynch, notamment, sont à mourir de rire. La guerre entre la police et le FBI fait rage.

Au final, j’ai, certes, apprécié cette lecture et, notamment les personnages et les thèmes traités, mais je regrette un peu, ce trop plein d’informations qui m’a, parfois, fait sortir de l’intrigue.
Il n’en reste pas moins que Zoé Shepard réussit son entrée dans le monde du thriller.

Maggie Exton - Parution mars 2019 - Editions Stock - Collection Arpège

 

Go to top