Stevens Chevy

Il coule aussi dans tes veines - Chevy Stevens


Il coule aussi dans tes veines

Il coule aussi dans tes veines - Chevy Stevens

Résumé Editeur :
Sara Gallagher, 34 ans, mère d'une fillette de 6 ans, sait depuis toujours qu'elle a été adoptée. Mais, alors qu'elle se prépare à épouser Evan, la jeune femme souhaite découvrir qui sont ses véritables parents. Ses recherches ne passent pas inaperçues et alertent son père biologique, qui n'est autre que le tristement célèbre Tueur des Campings, un serial killer que la police canadienne cherche à coincer depuis des années. Quand ce dernier - qui prétend se prénommer John - prend contact avec elle pour faire sa connaissance, Sara se retrouve prise au piège. Elle ne veut pas lui parler. Lui menace de tuer si elle interrompt leurs conversations téléphoniques. Et il passe à l'acte... De plus, la police pousse la jeune femme à poursuivre leur échange pour localiser le tueur. Mais le pire est à venir. Un jour, John réussit à attirer Sara et sa fille dans une cabane perdue au fond des bois sur l'île de Vancouver...

Je fais partie des lecteurs qui ont vu passer Séquestrée, le premier roman de Chevy Stevens, tout en se disant, « Il a l’air pas mal, la couv est attirante mais j’ai une PAL de 3 km, donc on laisse tomber ». Mauvaise idée ! Mais, heureusement, les éditions de L’Archipel nous offrent l’occasion de nous rattraper et de découvrir ainsi une jeune auteure bourrée de talent !
Première surprise, le livre est découpé en séances chez un psy (procédé qui avait déjà été utilisé dans le 1er roman, mais souvenez-vous, je ne l’ai pas lu et je m’en veux beaucoup). Nous découvrons donc Sara, une jeune femme adoptée, qui se pose pas mal de questions sur ses parents naturels. Pendant ces séances, elle revient sur son enfance, les relations avec son père adoptif, ses sœurs et cette impression de ne pas être à sa place ainsi que l’organisation de son mariage et sa petit fille. L’envie de savoir « d’où elle vient » va la tenailler jusqu’à devenir une obsession, elle va tout mettre en œuvre pour retrouver sa mère biologique dans l’espoir qu’elle lui apprenne qui est son père. Tout son monde va s’effondrer le jour où elle apprend que son père n'est autre que l’un des pires tueurs en série que le Canada ait connu.

Rassurez-vous, je ne révèle rien qui ne se trouve déjà dans le résumé éditeur et ces révélations arrivent au tout début du roman. Mais, me direz-vous, comment Chevy Stevens va-t-elle faire pour nous tenir en haleine sur plus de 400 pages ? Question à laquelle je réponds : n’ayez aucune crainte, l’auteure va vous rendre complétement accro à son récit, au point d'oublier, par moments, que nous assistons en fait à un dialogue entre Sara et sa psy.
Sara va très rapidement devenir une amie à laquelle on n’a aucun mal à s’attacher, ses expériences malheureuses sauront nous toucher, sa recherche nous semble tellement naturelle qu’on a mal pour elle quand elle fait cette horrible découverte, on comprend son besoin de savoir, les risques qu’elle va prendre pour aider la police à arrêter ce fou furieux. On tremble pour elle, pour ses proches, on se pose des tonnes de questions sur ce qu’il est capable de faire et on tourne les pages du roman sans se rendre compte des heures qui passent et du fait qu’on va avoir une tête de déterré(e) le lendemain matin, mais, à ce moment-là, seule Sara compte et on oublie tout le reste.

Vous l’aurez compris, Il coule aussi dans tes veines est mon premier coup de cœur pour cette année et aussi la découverte d’une auteure bourrée de talent dont je suis devenue fan en un seul roman.

Il coule aussi dans tes veines, parution janvier 2013 éditions L'Archipel
Parution mars 2014, éditions Pocket

Du même auteur : Biographie, chronique, interview

 



Go to top