Ellory R.J.

Le chant de l'assassin - R.J. Ellory




Le chant de l'assassin 

 






Le chant de l'assassin - R.J. Ellory Résumé Editeur
Tout le monde a un secret.
1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu’Henry arrive à Calvary, au Texas, le frère de Riggs, shérif de la ville, lui affirme que la jeune femme a quitté la région depuis longtemps, et que personne ne sait ce qu’elle est devenue. Mais Henry s’entête. Il a fait une promesse, il ira jusqu’au bout. Il ignore qu’en réveillant ainsi les fantômes du passé, il va découvrir un secret que les habitants de Calvary sont prêts à tout pour ne pas voir divulguer.

J’ai découvert R.J. Ellory avec Seul le silence qui avait été un coup de coeur et même si je n’ai pas lu tous ses romans, je suis toujours aussi fan de sa plume et de sa manière de raconter des histoires.

Dans Le chant de l’assassin, il nous livre une histoire de famille et, à travers elle, de tout un village, qui s’avère passionnante.
Comme d’habitude avec cet auteur, ne vous attendez pas à avoir des rebondissements et des révélations à toutes les pages ou encore à un rythme effréné. Bien au contraire, Ellory prend tout son temps pour nous présenter les différents personnages, le cadre, tous ces petits détails qui font la différence et installent une ambiance.

Ici, nous allons nous intéresser à la famille Riggs et à ses deux frères « ennemis ». Evan est en prison à perpétuité pour meurtre et Carson est devenu le shérif de leur ville natale. Grâce à de nombreux flashback, nous allons découvrir comment ils en sont arrivés là.

Henry, ancien codétenu d’Evan, va se retrouver intimement mêlé à leur histoire.
J’ai adoré le personnage d’Henry, entêté, tenace mais aussi profondément humain. Malgré les ennuis dans lesquels il va se retrouver jusqu’au cou, il va tout faire pour tenir la promesse faite à Evan.

Mais Le chant de l’assassin n’est pas qu’une histoire d’hommes, bien au contraire. Les deux personnages féminins sont de toute beauté et ne pourront vous laisser insensibles. Sans oublier les personnages secondaires qui ont également toute leur importance.

C’est une belle et puissante, mais aussi très sombre histoire que nous offre R.J. Ellory. Les personnages ont la part belle et tous sont très bien approfondis. On finit par avoir l’impression de les connaître depuis toujours.
Le suspens est également présent et on a hâte de découvrir les secrets de tout ce petit monde.

Bref, j’ai passé un superbe moment et je ne peux que vous recommander cette lecture si vous aimez les livres de R.J. Ellory ou alors, peut-être, est-ce l’occasion pour vous de découvrir enfin cet auteur.

Le chant de l'assassin - Parution mai 2019 - Editions Sonatine
Traduction : Claude et Jean Demanuelli 



 
Go to top