Dillard François-Xavier

Un vrai jeu d’enfant - François-Xavier Dillard


Un vrai jeu d’enfant





Un vrai jeu d’enfant - François-Xavier Dillard

Résumé Editeur : Et si le coup du siècle était aussi simple qu'un jeu d'enfant ?
Une étudiante fauchée accepte un job facile et bien payé : convoyer incognito la nouvelle collection d'un bijoutier de la place Vendôme. Personne ne pourra deviner qu'elle transporte des millions dans son sac à dos.
Ce sera un jeu d'enfant.
Un ex-taulard accepte un dernier coup avant de se ranger : intercepter une gamine dont le sac à dos est rempli de diamants. Une affaire sans risque et sans violence.
Un vrai jeu d'enfant.
Un flic en mal de reconnaissance se voit confier un dossier en or : un indic a parlé d'un sale coup qui se prépare place Vendôme.
Intervenir sera pour lui un jeu d'enfant.
Trois destins vont se croiser place Vendôme. Trois vies, sur le point de basculer...



Décidément Fleuve Noir a l’art de nous trouver de nouveaux auteurs bourrés de talent. Pourtant, au premier coup d’œil, le résumé ne m’avait pas spécialement emballée, juste la magnifique couverture signée, une fois de plus, par Axel Mahé. Et puis, pourquoi pas tenter, je ne risque pas grand-chose et au moins je saurai quoi en penser. Bien m’en a pris car sinon je serai passée à côté d’un petit bijou.

L’histoire, qui semble vue et revue, est en fait bien plus complexe qu’on ne le pense au départ. A peine le temps de faire connaissance avec les personnages que les évènements s'enchainent, la lecture est facile, les faits se déroulent devant nos yeux et pourtant tout ne va pas aussi vite qu’on le pense, oui, c’était sans compter le talent du monsieur !!
Comment passionner à ce point les lecteurs ? Avec des personnages attachants, une écriture fluide et très agréable et des dialogues bourrés d’humour.
Tour à tour, nous aurons la version des différents protagonistes, quitte à revivre plusieurs fois la même situation à travers des yeux différents, quelques flash-back nous en apprendront plus, on s’attachera presque aux méchants (enfin, sûr à un) en lui trouvant des excuses à deux balles, mais ce n’est pas grave, on l’aime bien, on se dira que franchement faut pas être bien malin pour embarquer dans ce casse, un débile comme... oups, j’allais presque trop vous en dire.  Je vais donc arrêter là et vous dire de vous dépêcher de découvrir ce nouvel auteur.

J’ai été conquise par l’histoire et surprise par cette fin inattendue et quelque peu « déroutante », j’en avais presque oublié que tout n’est pas aussi simple qu’un jeu d’enfant et que, parfois, des actes que l’on pense sans grandes difficultés peuvent laisser des cicatrices invisibles mais tellement profondes.
Une dernière petite mise en garde, méfiez vous des chapitres courts qui forment ce roman. Ils n’ont pas l’air comme ça mais ils sont traitres et vous vous faites avoir à chaque fois à coup de « hooo allez encore un, de toute façon ce n’est que 2/3 pages de plus … ». Une heure plus tard, vous être toujours en train de lire !

Taylor - Totalybrune:
Je suis ravie d'avoir pu découvrir ce livre. Pour un premier roman, j'avoue que la mayonnaise a bien pris. Comment une petite opération de rien du tout, un vrai jeu d'enfant donc, a-t-elle pu dégénérer à ce point ?
C'est la question que se posent les 3 protagonistes. Emma, une jeune étudiante fauchée, qui accepte un job surprenant mis hyper bien payé et en plus c'est facile.
François, lui, vient de sortir de prison et vivote comme manutentionnaire, on lui propose un coup super simple. Comment résister ?
Marc est fonctionnaire de police et son commissaire lui propose un "flag" sur un plateau d'argent. C'est vraiment trop beau pour être vrai.
Les chapitres sont très courts et alternent d'un personnage à un autre en nous donnant son propre ressenti de "l'opération". Plus on avance plus la tension monte. Comment tout cela va-t-il se terminer ?
Attention, si vous avez l'intention de lire ce livre, prévoyez de ne rien faire d'autre. Dès que vous l'aurez commencé vous ne pourrez plus vous arrêter avant d'en connaitre l'épilogue.

Je n'en dirais pas plus, je vous laisse simplement ouvrir ce livre, ce qui est un vrai jeu d'enfant......
Pimousse:
Un grand merci à Plume Libre pour m'avoir donné l'occasion de découvrir ce fabuleux livre !!!
Pour un premier roman, je dois reconnaître que je suis restée scotchée au livre. Impossible de le lâcher (d'ailleurs, je l'ai lu en quelques heures).
Comment une affaire aussi simple peut dégénérer à ce point ? C'est ce que vont nous expliquer Emma, étudiante fauchée, François, fraîchement sorti de prison et Marc, policier, à travers des chapitres courts et intenses où chacun raconte l'histoire de son point de vue.
Impossible de lâcher le livre car on veut savoir à tout prix comment va se clôturer ce "vrai jeu d'enfant".
Comme le dit Taylor, "si vous avez l'intention de lire ce livre, prévoyez de ne rien faire d'autre. Dès que vous l'aurez commencé vous ne pourrez plus vous arrêter avant d'en connaitre l'épilogue."
C'est ce qu'il s'est passé pour moi  

Un grand bravo à François-Xavier qui sera pour moi un auteur à suivre...
Isa:
Pari réussi pour ce premier roman !
Roman qu'on a du mal à lâcher grâce principalement à la construction : des chapitres très très courts, des personnages parlent à tour de rôle, tout ça donne une impression de vitesse et on a tout de suite envie de savoir....
Tout est simple à la base, tout paraît facile et au final de grain de sable en grain de sable se mettant dans l'engrenage, ça vire vite au cauchemar....
Tous les protagonistes avaient un rôle bien précis à jouer, que ce soit la police, les malfrats ou l'étudiante et rien n'arrive à se dérouler comme prévu pour personne...
On vit à 100 à l'heure sur cette affaire qui se déroule en très peu de temps.
Le livre a le bon nombre de pages, ni trop peu ni pas assez pour ce genre de construction. Malgré une certaine "vitesse", ça reste assez linéaire je dirais....
Un bon premier roman qui donne envie de dire à l'auteur d'en écrire d'autres mais de ne pas se cantonner à ce style...

Un vrai jeu d'enfant, parution janvier 2012 Éditions Fleuve Noir

 
 Du même auteur : Biographie, chronique, interview
Go to top